Combien d'entre vous, propriétaire de piscine privée, se posent ou se sont déjà posés la question ? ... et accusent une fuite du bassin ! Voyons ce qu'il en est réellement !

Si vous avez fait réaliser les travaux et/ou l’entretien de votre bassin par un professionnel de la piscine, il peut en fait s’agir d’une baisse de niveau «sans fuite» de votre piscine dont l’origine est tout autre.

Les principales causes d’une baisse de niveau de l’eau de votre piscine alors qu’il n’y a pas de fuite :

  • L’évaporation peut être quotidiennement de 0,5 à 1 cm, voire jusqu’à près de 2 cm. Les raisons sont nombreuses. C’est après la période nocturne que l’on observe la plus grande évaporation. Pourquoi ?
    Des journées chaudes avec une température élevée de l’eau sont parfois suivies de nuits fraîches, voire très fraîches. Ainsi, entre le diurne et le nocturne, une piscine sans couverture, avec le jour 28-30°C, subit la nuit les effets d’une atmosphère de 13-15°C et entraine ainsi une baisse de niveau par évaporation de 1 cm.
  • Le vent sur une piscine à bonne température est aussi un perturbateur. Ainsi : nuit fraîche + vent durant le jour = forte baisse du niveau de l’eau. Dans une zone ventée (cas du mistral dans la Vallée du Rhône) une haie brise vent, la création d’un important mouvement de terre proche de la piscine et planté de végétaux, une implantation très près de la maison, un abri piscine, sont autant de solutions pour se protéger d’un vent froid. Une couverture est évidemment la réponse à cette réalité diurne/nocturne et aux vents durant la journée lorsque l’on ne se sert pas de la piscine.
  • Un abondant lavage du filtre (sable ou diatomées) peut également influencer sur ce niveau d’eau. Selon les performances d’un filtre, entre 400 litres et 7 à 800 litres qui sont enlevés à la piscine. Pour une piscine de 10 m x 5 m cela représente 0,6 à 1 cm de baisse de niveau qui s’ajoute aux évaporations.

Tout cela peut ainsi engendrer une baisse d’eau de 7 à 8 cm sur une semaine.

Si, à contrario, vous pensez que la baisse du niveau de l’eau de votre piscine est certainement due à une fuite, nous vous conseillons les vérifications et actions suivantes :

1- Au local technique

  • La vanne 6 voies du filtre dispose d’une « sortie égout ». Si, sur une canalisation, on a omis (très courant) de placer une vanne d’arrêt, il est possible que pendant la filtration un léger filet d’eau s’évacue en permanence à l’égout. En effet, cette vanne 6 voies a une fonction directionnelle et non d’étanchéité. Il est donc impératif d’y remédier.
  • Au bas de la cuve du filtre, il existe une vidange que certains raccordent à l’égout + vanne d’arrêt. Si vous avez oublié de refermer cette vanne (lors de l’hivernage), on crée à la remise en route un important écoulement d’eau permanent.

2- Au bassin

En premier, faites un repère sur la paroi. Dès que le niveau d’eau se stabilise, il s’agit donc d’une fuite plus haut. Mais où ?

  • S’il s’agit d’une étanchéité indépendante du support (liner, membrane armée, polyester stratifié), vérifiez ou faites vérifier :
    - Les brides d’étanchéité des différentes pièces du bassin : vis de fixation mal serrées ou devenues impossible à serrer, brides fendues, joints de bride à remplacer.
    - Le revêtement entaillé, l’état des soudures de la membrane armée.
  • Pour un bassin béton avec revêtement peinture, silico marbreux, carrelage, vérifiez également l’état des pièces à sceller : la pièce la plus proche du niveau d’eau stabilisé en est la cause. Une ou plusieurs fissures peuvent aussi être responsables mais ce n’est pas toujours évident à repérer.
  • Si le niveau s’arrête au projecteur, généralement le presse-étoupe du câble d’alimentation en est responsable.

Vous connaissez dorénavant les premières vérifications à faire si le niveau d’eau de votre piscine diminue ... et il ne s’agit pas forcément d’une fuite !

Bil Piscine.